Patrimoine : D’anciennes photos d’habitants de Guiclan sur la façade du Triskell

La Communauté de communes et la ville de Landivisiau, la confédération culturelle Kenleur et l’association Dañserien Lan Ti vizio travaillent depuis plusieurs mois sur un projet à la croisée des chemins, à la rencontre du patrimoine et de la création artistique. Il s’agit là d’un projet qui se veut participatif, puisque la population a été associée à la démarche de collectage (et le résultat fut plus qu’impressionnant…). Cet été, 50 photos anciennes, toutes issues du pays Chelgen et ayant subi un traitement graphique contemporain s’afficheront sur les façades des centre-bourgs du territoire.

A l’origine, il y a tout simplement l’envie de parler du vêtement traditionnel et populaire de Bretagne. Celui que l’on retrouve remarquablement bien conservé dans les musées et chez les collectionneurs, parfois de façon plus marketing sur les boîtes de gâteaux, celui-là aussi qui fait encore partie de la vie des milliers de Bretons, natifs et de cœur, jeunes et moins jeunes, qui fréquentent les 200 associations de la confédération Kenleur. Un vêtement étendard, porteur d’une identité revendiquée et apaisée, qui vit et continue à évoluer. C’est aussi l’envie d’interroger sur l’identité vestimentaire des territoires en Bretagne en général, mais également et surtout dans toutes les spécificités propres à chaque terroir. Dans le projet développé à Landivisiau, seuls sont présentés des costumes du Haut Léon. C’est ainsi l’occasion de rappeler que l’on ne portait pas la haute coiffe bigoudène ou les cols paillés de l’Aven partout en Bretagne. C’est aussi l’occasion de valoriser, de façon détournée, le patrimoine local et d’ainsi en accompagner la réappropriation par les populations locales, par les touristes de passage.

Florian Ferré, concepteur du projet et graphiste de Kenleur, réinterprète les clichés anciens en laissant libre cours à son inspiration : textiles d’aujourd’hui pour des vêtements d’hier, couleurs parfois étonnantes et détonantes, maquillages d’inspirations diverses et notamment tribales. L’action de recolorisation de clichés en noir et blanc participe directement à leur « modernisation » (confrontation entre le passé et le contemporain). Le maquillage des visages permet aussi d’accentuer le caractère ethnique, tribal de la démarche. Quand le vêtement et ses annexes (tatouages, peinture corporelle…) disent qui l’on est, disent le monde.

C’est là l’occasion de toucher du doigt la notion éminemment complexe d’identité, le besoin criant de réaffirmer que les identités se construisent par la relation à l’autre, par l’intégration de nouveaux courants. En matière de danse et vêtement traditionnels, il en fut constamment de même. Les populations locales n’ont eu de cesse d’incorporer les nouvelles tendances, de les digérer pour se les approprier et ainsi les intégrer à leurs pratiques quotidiennes. Valoriser les spécificités d’un territoire, c’est aussi un enjeu économique, touristique : d’attractivité tout simplement. La Bretagne que nous défendons c’est cette Bretagne à la fois enracinée et ouverte aux autres cultures, une Bretagne qui bouge, qui évolue, qui intègre sans jamais cesser d’être la Bretagne ! Ce projet de street art contribue, nous l’espérons, à notre humble niveau, à lutter contre cet « effacement dans le partout pareil » (Eugène Guillevic).

Une des photos, de la collection d’Hervé Calvez, représente la famille Le Bras-Pichon et date de 1906. Le bureau municipal n’a pas souhaité que lui soit apporté de maquillage.

Deux familles ayant habité à Guiclan sur la façade du Triskell

La famille Le Bras – Pichon – 1906 – (collection d’Hervé Calvez)

Couple de mariés de Guiclan – début du XXè siècle (collectage famille Charlou)

Associations : Reprise des activités au Club de l’Amitié

Reprise des activités

Sous conditions de respecter les gestes barrières et de porter un masque au cours des déplacements, le club de l’Amitié a, de nouveau, reçu l’autorisation d’organiser les jeux de :
➢ Pétanque le mercredi 9 juin au boulodrome à partir de 13h45
➢ Dominos au Triskell. le mercredi 9 juin à 14h.
➢ Belote, également au Triskel, dès le mardi 15 juin à 14h
➢ Marche-Promenade le mardi 15 juin – départ à 13h45 du parking derrière la mairie de Guiclan.
➢ Couture ” Parlons chiffons “: un jeudi après-midi sur deux, redémarrage en septembre. Une réunion d’organisation sera programmée fin août.
➢ Couture Scrapbooking : un mardi soir sur deux. Réunion des participants prévue avant la fin juin.
➢ Informatique : les cours informatique reprendront également en septembre

Section Marche-Promenade

Contrairement à une précédente annonce, la Marche-Promenade se fera le mardi après-midi. Cette balade partira à 13h45 précise du parking derrière la mairie de Guiclan. Alain Saout sera le guide pour un circuit différent chaque semaine. Les parcours de 5 à 6 kilomètres avec peu de difficultés et à une allure modérée, sont prévus pour une durée maximale de 2h avec retour vers 16h.
Il est demandé à chaque participant de prévoir une paire de chaussures de rechange et, éventuellement, de se munir de bâtons de marche. Toutes les mesures de sécurité devront être respectées.
A la suite d’une période d’essai de 2 séances, la cotisation pour les nouveaux adhérents s’élèvera à 7€ jusqu’à la fin de l’année 2021, puis à 18€ dès janvier 2022.
Le club continue ses activités durant les vacances scolaires.

Contact Maurice MILIN 06 61 30 88 25

Les amateurs de pétanque bien contents de se retrouver

Sport : Les jeunes du Guiclan FC préparent la saison prochaine

Passer de de la catégorie U9 (8-9 ans) à U11 (10-11 ans) est un grand changement pour les footballeurs en herbe du Guiclan FC. En effet, les matchs en U9 se déroulent sur un quart de terrain et se jouent à 5 contre 5, alors que dans la catégorie suivante U11, les matchs se déroulent à 8 contre 8 sur un demi terrain.

Un changement d’importance car, comme le terrain est plus grand, il faudra bien se placer  et avoir une organisation bien plus rigoureuse avec des postes bien déterminés (défenseurs, milieux et attaquants).

Afin d’anticiper ce changement majeur et perturbant pour les jeunes pousses, les 2 coachs U9, Anthony Mingam et Yoann Esprit ont pris l’initiative d’organiser une rencontre amicale avec les jeunes du club de Plouénan le samedi 5 juin. Les matchs se sont déroulés à 10h30 sur le terrain de Plouénan.

Les 2 équipes étaient composées des U9 (2ième années) et des U10 (1ère année) du Groupement de l’Horn (entente de jeunes de Guiclan, Plouénan, Mespaul et Taulé).

A noter que tous les enfants présents sur le terrain (Guiclan et Plouénan) joueront très certainement ensemble la saison prochaine sous les couleurs du Groupement de l’Horn encadré par Kévin Vaillant, guiclanais et pilier de la défense du Guiclan FC en senior (R3).

Les U9 – U10 du Guiclan FC avec leurs coachs (Yoann Esprit, Anthony Mingam et Kévin Vaillant)

Les jeunes pendant un match

Quelques conseils entres les matchs

Hugo (U9) en pleine action !

Insolite : La chouette n’effraie pas dans la salle des sports !

Depuis quelques semaines une nouvelle sportive est venue participer aux différentes activités proposées à la salle des sports de Guiclan.

En effet, une chouette aurait été aperçue navigant dans la salle ! Mais où est-elle et comment faire pour qu’elle sorte ?

Ne la voyant que par intermittence, il nous parait difficile de la dénicher sachant qu’elle aurait pris pour habitat le faux plafond de la salle des sports…

Et bien c’est chose faite depuis samedi matin, notre locataire a repris le chemin des verts pâturages grâce au concours de Gaëlle (Présidente du Tennis) : lors de son cours, elle a pu isoler la chouette dans le club house et ouvrir les portes lui donnant accès à à son habitat naturel.

En l’ayant vu de plus près, ce volatile était bien une chouette effraie dite “chouette des clochers” d’une taille  de 30 à 40 cm.

Si vous êtes intéressés, voici la fiche Wikipédia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chouette_effraie

Enfance – Jeunesse : Entrainements de hand-ball à l’école Jules Verne

Pendant 4 jeudis, Harri Meena, entraineur Landi-Lampaul HB, salarié de l’Entente Bas Léon, va poursuivre les séances de handball débutées par Gwendal. Des joueurs et joueuses licenciés à Guiclan font partie de cette entente. L’accent est mis sur les jeux de passes, de dribbles , apprendre à se démarquer, tirer dans le but, jouer en équipe…

Les classes qui pourront profiter de l’expérience de Harri sont : les grandes sections de maternelle, les CP et les CE1.

Les futurs joueurs de hand-ball

Enfance – Jeunesse : Jeux de transvasement – le grand plaisir des enfants à la garderie

Verser, renverser, remplir, vider, recommencer, transvaser…

Avec du sable, de l’eau, des bouchons, des lentilles, des éléments de récupération…
Mettre dans la boîte, dans le bac, dans le seau, dans un petit trou, puis les retirer…
Les enfants adorent ces jeux de transvasement qui sont non seulement pour eux une source de plaisir inépuisable, mais également une mine d’apprentissages.
C’est un jeu qui évolue au fur et à mesure que se développent les capacités et compétences des enfants, leur offrant ainsi la possibilité de faire de nouvelles découvertes et expérimentations.
Au départ, il y a la sensorialité, le plaisir de toucher et découvrir des textures différentes. Puis rentrent en jeu la motricité fine (coordination, précision, utilisation d’un outil), mais aussi l’autonomie (on fait soi-même, on apprend à se servir) et la concentration.

Vous pouvez même reproduire cet atelier à la maison pour le plus grand bonheur des petits et des grands.

Pour réaliser votre atelier transvasement vous aurez besoin de :
• Un contenant (boîte, bac, caisse, plateau…)
• Une matière à transvaser (sable, pompons, bouchons, eau, lentille, grains de café, semoule de couscous…)
• Différents ustensiles (dinettes, cuillères, verres en plastique, bois, pots, pinces…)

Comment mettre en place son atelier transvasement ?
1. Disposez la matière choisie dans le contenant
2. Ajoutez les ustensiles avec lesquels votre enfant pourra s’amuser à vider, remplir, verser
3. Proposez à votre enfant de venir toucher la matière à l’intérieur du contenant
4. Observez-le toucher, découvrir, manipuler… un plaisir partagé !

Vie municipale : Elections des 20 et 27 juin : les départementales et régionales

Elections départementales
Les électeurs français inscrits sur les listes électorales élisent les conseillers départementaux lors des élections départementales qui sont prévues le 20 juin 2021 pour le 1er tour, et le 27 juin 2021 en cas de 2d tour.
Les conseillers départementaux sont élus pour une durée de 6 ans.
Pour chaque canton, un binôme (femme-homme) est élu au scrutin majoritaire à 2 tours.

Au 1er tour :

Pour être élu au 1er tour, le binôme doit obtenir :
• au moins la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50 %),
• et un nombre de suffrages égal à au moins 25 % des électeurs inscrits.
Si aucun binôme n’est élu dès le 1er tour, on procède à un second tour.

Au 2è tour :

Au second tour, les 2 binômes arrivés en tête peuvent se maintenir.
Les autres peuvent se maintenir seulement s’ils ont obtenu un nombre de suffrages au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits.
Le binôme qui obtient le plus grand nombre de suffrages au second tour est élu.

Elections régionales
Les électeurs français inscrits sur les listes électorales élisent les conseillers régionaux lors des élections régionales. Les prochaines élections régionales sont prévues le 20 juin 2021 pour le 1er tour, et le 27 juin 2021 en cas de 2d tour.
Les conseillers régionaux sont élus pour une durée de 6 ans.
Les conseillers régionaux sont élus au scrutin de liste selon un système mixte combinant les règles des scrutins majoritaire et proportionnel.

Au 1er tour :

Si une liste obtient la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50 %), elle obtient le quart des sièges à pourvoir.
Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés.
Sinon, on procède à un second tour la semaine suivante.
Les listes ayant obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés peuvent se maintenir au second tour, et éventuellement fusionner avec les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages.

Au 2è tour :

La liste qui arrive en tête obtient un quart des sièges à pourvoir.
Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle entre les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés au second tour.

Les évènements en cours dans la commune

Les actus de la semaine : Nous avons besoin de vous !

Communiquer toutes les semaines sur l’actualité de la commune est une mission essentielle ! C’est chose faite depuis de nombreuses semaines et vous êtes un bon nombre à les apprécier.

Néanmois, cette mission est difficile, non pas pour diffuser les actualités mais pour trouver des sujets qui pourraient vous intéresser.

Nous faisons donc appel à tous les Guiclanais et Guiclanaises pour enrichir les actus hebdomadaires.

Vous connaissez des habitants de notre commune qui, par leurs activités professionnelles, leurs loisirs, leurs actions ou encore leurs passions, mériteraient de se faire connaitre ? N’hésitez pas à nous contacter et nous nous ferons un plaisir d’aller les voir pour les mettre en avant.

Pour nous contacter, vous pouvez envoyer un mail à l’adresse suivante : communication@guiclan.bzh

En vous remerciant par avance et n’oubliez pas de passer le message autour de vous !

La commission communication

Partager